Chiconi FM

Chiconi FM

19 heures à Mayotte. Le moment est venu de faire un point sur l'actualité :

• #POLICE Devant les forces de l'ordre, Emmanuel Macron a fait plusieurs annonces en matière de sécurité. Il a notamment annoncé l'embauche de 1 870 militaires en 2018 et a précisé son projet de "police de sécurité du quotidien".

• Le surveillant accusé de viol par un détenu du centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin (Seine-et-Marne) a été mis en examen pour "violences aggravées", annonce le parquet de Meaux.

• #MODEM Une perquisition a eu lieu au siège du MoDem dans le cadre de l'enquête sur des soupçons d'emplois fictifs d'attachés parlementaires, a appris franceinfo de source proche de l'enquête. 

• #RAQQA Le groupe terroriste Etat islamique (EI) a perdu Raqqa, son principal bastion en Syrie, après des mois de combats contre des forces soutenues par Washington, qui ont transformé cette ville de l'est du pays en un champ de ruines.

• Dix personnes ont été arrêtées dans le cadre de l'enquête sur un projet d'attentat d'extrême droite. Au cœur des investigations, Logan N., un militant arrêté fin juin dans les Bouches-du-Rhône.

Faisons un point sur les principales annonces :

• La mise en place en décembre d'un nouveau plan contre la radicalisation, dressant une "liste des territoires" qui feront l'objet d'une surveillance spécifique ;

• Une concertation dès lundi sur la création d'une "police de sécurité du quotidien", qui doit entrer en vigueur début 2018 ;

• Des nouveaux dispositifs avec 10 000 policiers embauchés en cinq ans et 1 870 militaires recrutés dès 2018 ;

• La réouverture de deux écoles de formation pour les policiers.

Pour rendre hommage au grand Monsieur Chiconi FM vous offre en exclusivité les réalisations de Lucky Dubé jusqu'à 23 heure ce mercredi 18 octobre 2017.

Bonne écoute à Vous !

A Mayotte sur 104.5 FM et le reste du monde à travers le net : http://chiconifmradionet.com/radio-chiconi-fm

Emmanuel Macron prononce un discours sur la politique de sécurité face aux représentants des forces de l'ordre, mercredi 18 octobre au palais de l'Elysée, à Paris. Une intervention sur fond de menace terroriste et de grogne policière...  

 "Treize attentats ont été déjoués depuis le début de l'année." Emmanuel Macron a salué le travail des forces de l'ordre lors de son discours. Les "treize attentats déjoués" ont permis de sauver "des dizaines, voire des centaines de vie". Il a également rappelé que "la lutte contre le terrorisme demande une communication horizontale en instantané", et que les informations doivent être partagées.

 Améliorer le renseignement. Emmanuel Macron a indiqué vouloir améliorer le recueil et l'exploitation du renseignement. "Sept décrets ont été publiés en août" en ce sens, a-t-il rappelé. Le chef de l'Etat a aussi annoncé un nouveau plan national contre la radicalisation pour le mois de décembre.

Quelques points relevé lors de l'intervention du Chef de l'Etat : 

Emmanuel Macron a rendu hommage à Ahmed Merabet, Franck Brinsolaro, Clarissa Jean-Philippe, Jean-Baptiste Salvaing, Jessica Schneider et Xavier Jugelé, "tombés sous les attaques des terroristes, lâchement assassinés parce qu'ils avaient choisi d'être policiers".

Cette violence, elle a ces derniers mois revêtu l'apparence du crime et de la barbarie", lance Emmanuel Macron avant de citer les noms de tous les policiers assassinés lors d'attaques terroristes depuis 2015.

Le président de la République a expliqué vouloir améliorer le recueil et l'exploitation du renseignement. "Sept décrets ont été publiés en août" en ce sens, a-t-il rappelé.

 

Demi-finaliste la saison dernière, l'AS Monaco, dans un Stade Louis II à moitié vide, concéde une deuxième défaite en trois matches en Ligue des champions face au Besiktas Istanbul (2-1). Le club du Rocher devra cravacher pour aller chercher la qualification pour les huitièmes de finale. Les Turcs, dominateurs et beaucoup plus entreprenants que le champion de France, confortent leur place de leader du groupe.

A la une des journaux ce matin, la chute de Raqqa figure en bonne place. Mais Libération relaie d'abord un appel de plusieurs élus et citoyens, demandant au gouvernement de rendre public l'impact des mesures fiscales en faveur des contribuables les plus aisés et des 100 Français les plus riches.

A la une du Parisien, une enquête sur "les militants de la violence", d'extrême gauche comme d'extrême droite.

La Croix, de son côté, revient sur l'ISF, "une saga française". Le gouvernement a défendu hier son premier budget à l'Assemblée assumant la réforme de l'Impôt sur la fortune.

Commençons la journée par un point sur l'actualité développé par nos confrères de Franceinfo:

• Dix personnes de 17 à 25 ans, gravitant dans la mouvance d'ultra droite, ont été arrêtées, hier, dans une enquête portant sur un projet d'attentat. Ce projet visait notamment des hommes politiques et des mosquées. L'initiateur présumé avait été arrêté en juin.

• #RAQQA Le groupe Etat islamique (EI) a perdu Raqqa, son principal bastion en Syrie, après des mois de combats contre des forces soutenues par Washington, qui ont transformé cette ville du nord en un champ de ruines.

• #BARCELONE Des milliers de Catalans sont descendus dans la rue hier soir. Ils protestaient contre la mise en détention de deux importants responsables indépendantistes inculpés de sédition, alors que la crise entre Madrid et les séparatistes est de plus en plus aigüe.

• #CHINE Le Parti communiste chinois (PCC) a donné le coup d'envoi de son XIXe congrès devant 2 300 délégués. Cette grand-messe quinquennale offrira un nouveau sacre à Xi Jinping, devenu le dirigeant le plus puissant du pays depuis au moins deux décennies.

• #WEINSTEIN Harvey Weinstein, le producteur d'Hollywood accusé de harcèlement sexuel et de viols par des dizaines d'actrices, a démissionné mardi du conseil d'administration de la Weinstein Company.

Le groupe DKH de Ouangani était l’invité de la Radio Chiconi FM ce mardi 17 octobre 2017.

A travers une émission centrée sur la production artistique, le Groupe DKH a su mettre en valeur leur réalisation sur les antennes de Chiconi. Egalement quelques points ont été évoqués à travers cet après midi en radio :

-La place du groupe dans Ouangani et dans Mayotte,

-L’émergence du groupe à travers les réseaux sociaux,

-Prise de parole d’un animateur communale « Morada » qui a mis en valeur l’accompagnement de proximité.

Une émission qui sera rediffusée toute cette semaine sur les ondes de la Radio Chiconi FM sur la 104.5 Mhz à Mayotte et sur le Live du site interactif de Chiconi FM : http://chiconifmradionet.com/radio-chiconi-fm

 

Ce mardi 17 octobre à travers une émission centrée sur la production artistique, le Groupe DKH a sû mettre en valeur leur réalisation sur les antennes de Chiconi FM. Également quelques points ont été évoqués à travers cet après midi en radio :
-La place du groupe, dans Ouangani et dans Mayotte,
-L’émergence du groupe DKH à travers les réseaux sociaux,
-Prise de parole d’un animateur communale « MONARDA» mettant en valeur l’accompagnement de proximité.
Une émission qui sera rediffusée toute cette semaine sur les ondes de la Radio Chiconi FM à travers la 104.5 Mhz à Mayotte et sur le Live du site interactif de Chiconi FM : http://chiconifmradionet.com/radio-chiconi-fm

A travers cet échange, plusieurs sujets tournant autour de l’artisanat d’art ont été évoqués.
-Le savoir-faire : « Un art de mieux maitriser l’autonomie des acteurs » ;
-Un rendez-vous incontournable pour les Chiconiens ;
-Cette 5ème édition se veut aussi comme un événement de réconciliation entre la population et les autorités,
-Une rediffusion de l’émission seront assurées tout au long de cette semaine.
Bonne écoute à vous ! Sur la 104.5 FM à Mayotte et à travers le net : http://chiconifmradionet.com/radio-chiconi-fm

Page 1 sur 111

Newsletter

INSCRIPTION GRATUIT

Abonnez-vous gratuitement à notre lettre d'information

Facebook