Direct   TV  |   Radio  |

Static Image

Café, expresso : combien peut-on en boire sans risque ?

08 mai 2017

En mai 2015, l'Agence européenne de sécurité des aliments (Efsa) avait publié une vaste évaluation des risques liés à la caféine "toutes sources alimentaires confondues". Il s’agissait de l’un des plus importants travail de synthèse réalisés depuis 2003 sur le sujet (année d’une publication majeure par l’organisme Santé Canada).

Des chercheurs nord-américains ont souhaité réalisé leur propre synthèse, sur la base de tous les travaux rigoureux publiés dans des revues scientifiques et médicales entre janvier 2001 et juin 2015… soit plus de 5.000 études ! Leur investigation a porté sur cinq indicateurs principaux : les seuils de toxicité aiguë, ceux liés à une toxicité cardiovasculaire, les effets osseux, les effets comportementaux, ceux liés au développement, et enfin l’impact sur la reproduction.

Quatre populations étaient concernées, à savoir les adultes, les femmes enceintes, les adolescents et les enfants, tous considérés en bonne santé (l’étude n’aborde pas la question des populations souffrant de diverses pathologies).

Combien d'expressos ?

Les données étudiées viennent confirmer les estimations antérieures : chez l’adulte en bonne santé, la consommation quotidienne de moins de 400 mg de caféine n'est pas associée à des effets délétères sur les cinq critères étudiés. Pour mémoire : un expresso en compte de 70 à 100 mg !

Jusqu’à 300 mg de caféine quotidienne chez les femmes enceintes en bonne santé, aucun effet néfaste pour le fœtus n’est jusqu’à présent identifié.

Concernant les populations d'enfants et d'adolescents, les chercheurs notent que les données restent "limitées", mais que les éléments de preuve disponibles suggèrent "que 2,5 mg de caféine quotidiens par kilogramme de poids corporel reste un [seuil de recommandation] approprié". Un ado de 50 kilos ne devrait donc pas dépasser les 125 mg par jour... et donc limiter sa consommation de certaines boissons dites "énergisantes" dont un litre contient parfois plus de 400 mg de caféine !

A noter que ces conclusions sont plus strictes que celles de l'Efsa, qui recommandait pour sa part aux adolescents de ne pas dépasser le seuil de 3 mg/kg/jour.